Institut de Pathologie et de Génétique a.s.b.l.
« Coronavirus covid-19 »

En période de déconfinement et pour les prochaines semaines, le respect de certaines mesures de protection est demandé:

  • Si vous présentez des signes tels que de la fièvre, des difficultés respiratoires, une toux, ou si vous avez été en contact avec une personne atteinte, nous vous invitons à rester au domicile et à contacter votre médecin.

  • Si la consultation concerne un adulte, un seul adulte accompagnant sera accepté.

  • Si la consultation concerne votre enfant, il reste important que, lorsque cela est possible, les deux parents soient présents.

  • Le jour de votre rendez-vous et afin d’éviter un temps d’attente trop long dans notre salle d’attente, nous vous demandons de vous présenter 10 minutes avant l’heure prévue du RDV.

  • Lors de votre entrée dans la salle d’attente, une affiche présente les différentes mesures sanitaires, en particulier le port obligatoire des masques, le lavage de mains au moyen de solution hydroalcoolique et le maintien des distances de 1.50 à 2m.

Les dernières informations sur le coronavirus sont disponibles sur https://www.info-coronavirus.be/fr/ ou en appelant le 0800/14689.





« Pour les femmes qui souhaitent venir faire leur prélèvement à l’IPG,

merci de prendre rendez-vous au 071/447.102 »

Le Test Prénatal Non-Invasif évalue le risque de trisomies 13, 18 et 21 fœtales par analyse de l’ADN fœtal circulant dans le sang maternel au moyen d’un séquençage à haut débit (NGS) de l’ADN et d’un système bioinformatique avancé. Cette méthode ne nécessite qu’un échantillon de sang maternel. Elle est donc non-invasive et sans risque de provoquer une fausse couche. D’autres anomalies chromosomiques peuvent éventuellement être détectées, mais avec une sensibilité et une précision moindre.

  • Ce test est seulement un test de dépistage, et non un test diagnostique. Ce test est destiné à la détection des trisomies 13, 18 et 21 chez le fœtus dans le cas d’une grossesse unique.
  • Ce test est très précis, avec un taux de détection  > 98 % et un taux de faux positifs < 2 % pour la trisomie 21. Attention, ce test n’est pas diagnostique mais peut indiquer la présence d’un nombre anormal de chromosomes 21.  Un résultat positif devra toujours être confirmé par un test diagnostique tel que l’amniocentèse. Les médecins généticiens du Centre de Génétique de l’IPG peuvent vous accompagner pour l’encadrement de ce test invasif en collaboration avec votre médecin traitant.
  • Un résultat négatif ne permet pas d’exclure totalement la possibilité d’une trisomie fœtale, vu les limites technologiques actuelles.
  • Un nouveau prélèvement sanguin peut être nécessaire (dans 5% des cas) si l’ADN fœtal est en quantité insuffisante. La répétition de ce test n’engendrera pas de frais pour la patiente.
  • Les conditions suivantes peuvent influencer la précision du test : grossesses multiples, femmes présentant elles-mêmes une anomalie chromosomique, ou ayant une surcharge pondérale (BMI élevé), ou avec antécédents de cancer
  • Ce test ne détectera pas une anomalie chromosomique en mosaïque chez le fœtus, une microdélétion/duplication fœtale, une maladie monogénique (exemple : la mucoviscidose ou le X-fragile).
  • Ce test détectera éventuellement dans de rares cas une autre anomalie chromosomique (exemple : une trisomie autre que la T13, T18 ou T21 ainsi que des délétions et duplications fœtales de grandes tailles), qui devront être confirmés par un test invasif.
  • Une transfusion de sang, une transplantation, une thérapie par cellules souches chez la femme enceinte peut entraîner des résultats erronés étant donné la présence dans l’échantillon d’ADN circulant ne provenant ni de la mère ni du fœtus.
  • En cas d’anomalies échographiques chez le fœtus (incluant une clarté nucale >3.5mm), un diagnostic invasif (ponction de villosités choriales ou amniocentèse) est préférable.
  •  Le résultat du test est disponible dans un délai de maximum 1 semaine.
  • Ce test est accrédité 15189 depuis avril 2015 ( MED-381)

 

Le test est remboursé par la mutuelle depuis le 1er Juillet 2017 (à partir de 12 semaines de grossesse).

Attention : Le remboursement du NIPT/TPNI n’est pas cumulable avec celui du triple test ou du bi test.
Les patientes qui auraient déjà eu un de ces tests (même avec un résultat de haut risque)  ne peuvent donc pas bénéficier du remboursement du NIPT

Pour toutes autres questions, merci de téléphoner au 071/447.181

IMG_6960 IMG_7014
 

Demandes d’analyse téléchargeables :

 

pdf_iconDemande d’analyse TPNI et consentement éclairé

pdf_iconDemande d’analyse TPNI et consentement éclairé (Anglais)

pdf_iconDemande d’analyse TPNI et consentement éclairé (Néerlandais)

pdf_iconFolder TPNI