Institut de Pathologie et de Génétique a.s.b.l.
« PANDEMIE COVID-19 »

En cette période de ralentissement de la pandémie, le respect de certaines mesures reste d’application:

  • Si vous présentez un ou plusieurs symptômes comme de la fièvre, des difficultés respiratoires, de la toux, la perte de l’odorat et/ou du goût, nous vous invitons à rester chez vous ;

  • Si la consultation concerne un adulte, un seul adulte accompagnant sera accepté ;

  • Si la consultation concerne votre enfant, il est important que, lorsque cela est possible, les deux parents soient présents;

  • Afin d’éviter un temps d’attente trop long, merci de vous présenter dix minutes avant votre consultation ;

  • Merci de respecter les mesures sanitaires suivantes :

    • Distanciation d’1,5 m ;

    • Lavage des mains avec la solution hydro-alcoolique à votre disposition ;

    • Port du masque obligatoire pendant la durée de votre passage à l’IPG.

La situation concernant la pandémie COVID-19 est en évolution permanente. Vous pouvez trouver les dernières mesures en consultant le site https://www.info-coronavirus.be

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre précieuse collaboration.





L’immunohistochimie est une méthode de localisation de protéines dans les cellules d’une coupe de tissu biologique, par la détection d’antigène au moyen d’anticorps. L’immunohistochimie exploite le fait qu’un anticorps se lie spécifiquement à des antigènes dans les tissus. Un couple anticorps-antigène peut être visualisé de plusieurs façons. Dans la plupart des cas, un anticorps est conjugué à une enzyme (ex : peroxydase) qui peut catalyser une réaction de production de couleur.  Alternativement, les anticorps peuvent aussi être marqués par un fluorophore (immunofluorescence).

 

IMG_6677

La majorité de nos prélèvements pour l’immunohistochimie sont fixés au formol et inclus en paraffine. Des marquages sur des coupes congelées  de tissus frais sont aussi possibles notamment en immunofluorescence (par exemple, recherche de dépôts d’immunoglobulines dans certaines maladie cutanées) ou en histo-enzymologie (permet de connaître l’activité enzymatique de tissus – principalement des biopsies musculaires).

 

 

IMG_6660


L’immunohistochimie est devenue une technique cruciale et largement utilisée dans  les diagnostics cliniques de maladies : elle permet d’orienter 
un diagnostic en déterminant la famille de cellule à laquelle la tumeur appartient (cellule épithéliale, musculaire, nerveuse,…) et, de manière plus récente, apporte des informations sur la sensibilité des certaines tumeurs à l’un ou l’autre traitement (expression des récepteurs hormonaux, des récepteurs à l’EGF,…).

 

 

www-immuno2 www-immuno3