Institut de Pathologie et de Génétique a.s.b.l.
« Coronavirus covid-19 »

Reprise progressive des activités de consultation de génétique clinique à partir du 11 mai 2020.

En période de déconfinement et pour les prochaines semaines, le respect de certaines mesures de protection est demandé:

  • Si vous présentez des signes tels que de la fièvre, des difficultés respiratoires, une toux, ou si vous avez été en contact avec une personne atteinte, nous vous invitons à rester au domicile et à contacter votre médecin.

  • Si la consultation concerne un adulte, un seul adulte accompagnant sera accepté.

  • Si la consultation concerne votre enfant, il reste important que, lorsque cela est possible, les deux parents soient présents.

  • Le jour de votre rendez-vous et afin d’éviter un temps d’attente trop long dans notre salle d’attente, nous vous demandons de vous présenter 10 minutes avant l’heure prévue du RDV.

  • Lors de votre entrée dans la salle d’attente, une affiche présente les différentes mesures sanitaires, en particulier le port obligatoire des masques, le lavage de mains au moyen de solution hydroalcoolique et le maintien des distances de 1.50 à 2m.

Les dernières informations sur le coronavirus sont disponibles sur https://www.info-coronavirus.be/fr/ ou en appelant le 0800/14689.





L’avènement de la biologie moléculaire a réduit l’utilisation du microscope électronique.

Celui-ci continue néanmoins à jouer un rôle important et pathologie.  C’est notamment le cas pour :

  • Les pathologies rénales ;
  • Les maladies neuro-musculaires ;
  • Certaines pathologies tumorales ;
  • Les pathologies cutanées (Ehlers-Danlos, cutis laxa,…) ;
  • Les maladies métaboliques de stockage (glycogénose, Fabry, …) ;
  • Les pathologies ciliaires et flagellaires ;
  • Les pathologies plaquettaires ;
  • Les pathologies pulmonaires (histiocytose X, asbestose, silicose,…)

Liste non exhaustive.

 

Remarques :

1. Il est important que la fixation (glutaraldéhyde) soit rapide.  Pour les biopsies musculaires, suivre la procédure.

2. Pour les analyses de l’ultrastructure ciliaire il est préférable de prélever à l’aide d’une petite brosse que l’on plonge dans le fixateur plutôt que de biopsier (les deux étant également possibles).