Institut de Pathologie et de Génétique a.s.b.l.
« Coronavirus covid-19 »

Rendez-vous en consultation de conseil génétique :

Seules les consultations urgentes et nécessaires seront maintenues.

En cas d’annulation, vous serez contacté par votre médecin dans les jours précédant votre consultation.

Merci d’annuler et de reporter votre RDV si symptômes de fièvre, toux, et maux de gorge

Les dernières informations sur le coronavirus sont disponibles sur https://www.info-coronavirus.be/fr/ ou en appelant le 0800/14689.



QU’EST-CE QU’UNE BIOBANQUE ?

La Biobanque, c’est une bibliothèque surprenante: ici, ce ne sont pas des livres, mais bien du matériel corporel humain (tumeurs, autres tissus pathologiques, tissu normal, ..), que l’on collectionne ainsi que les données cliniques qui sont associées.

« Une biobanque est une structure qui assure le stockage et la mise à disposition de matériel corporel humain, exclusivement pour la recherche scientifique et qui n’est destiné à aucune application humaine » (Loi du 19 décembre 2008).

LA MISSION DE LA BIOBANQUE : LA RECHERCHE POUR LA VIE

La finalité des biobanque est de mettre à disposition des chercheurs, du matériel corporel ciblé et de qualité. Pour rendre la recherche médicale et surtout contre le cancer, plus efficace, le Plan National Cancer a lancé l’initiative de la « Belgian Virtual Tumorbank » (BVT), coordonnée par le Registre du Cancer belge (BCR). Le BVT est un catalogue de ressources biologiques qui centralise les données des échantillons contenus dans différentes biobanque/tumorothèques belges. Des informations complémentaires sur ce sujet peuvent être obtenues sur le site internet de la tumorothèque nationale : www.virtualtumourbank.be . Ces données, rendues anonymes, sont disponibles, pour les chercheurs autorisés qui souhaitent utiliser le(s) échantillon(s) adéquat(s) à leur projet de recherche, afin d’améliorer les connaissances médicales et/ou développer de nouveaux outils diagnostiques et de traitement. Cette démarche est réalisée sous la supervision d’un comité d’éthique. Le comité veille au respect des règles éthiques et de la législation en vigueur.

LES ÉCHANTILLONS DE LA BIOBANQUE DE L’IPG

Afin de mettre à la disposition des chercheurs du matériel corporel humain de bonne qualité, la biobanque de l’IPG (IPG-Biobank) coordonne la collecte, le stockage et la mise à disposition de matériel corporel humain et ce conformément à la législation en vigueur.

Les prélèvements sont réalisés dans deux types de circonstances :

1- Dans le cadre d’une analyse diagnostique de routine. Selon la loi du 19 décembre 2008, chaque patient admis à l’hôpital doit être informé de la possibilité de la conservation de matériel résiduel prélevé lors d’une intervention à visée diagnostique, thérapeutique ou de suivi de sa maladie. L’excédent de matériel corporel provenant de ces interventions, généralement détruit après analyses, peut être gardé et stocké au sein de la biobanque. Le consentement du donneur au stockage de son matériel résiduel en biobanque et à son utilisation à des fins de recherche, est donné selon le principe de l’absence d’opposition ou opting out, c’est à dire que le consentement est réputé avoir été donné pour autant que le donneur ou son représentant légal n’aient pas communiqué préalablement son opposition. Le donneur a le droit d’émettre son opposition à tout moment. Pour permettre au patient de manifester son opposition, un formulaire lui est remis à son entrée à l’hôpital. (Voir formulaire). Dans ce cas, le tissu résiduel sera détruit.

2- Dans le cadre d’étude clinique. Dans le cadre d’une étude clinique, qui doit avoir été préalablement approuvée par un comité d’éthique, le donneur donne son consentement spécifique pour les analyses et recherches spécifiquement prévues dans l’étude. Le consentement au prélèvement et à son utilisation telle que décrite dans l’étude doit être donné de façon éclairée, sciemment et librement.

Avant de libérer du matériel et les données associées, le gestionnaire de la biobanque s’assure que le projet de recherche a fait l’objet d’un avis favorable d’un Comité d’Ethique.

L’IPG a mis en place les mesures nécessaires pour garantir la protection de vos données personnelles et médicales (protection de vie privée) et ce conformément à la législation en vigueur.

Contact:

IPG-Biobank
25, Avenue Georges Lemaître
6041 Gosselies (Belgium)

Email : biobanque@ipg.be

Liens :

 

ScreenShot079 BWB- Biothèque Wallonie Bruxelles

 

ScreenShot080   BVT- Belgian Virtual Tumourbank

 

ScreenShot081   BBMRI